Informations pratiques

Espace abonné

Vous êtes ici

Accueil » Coups de cœur
Coup de coeur

Women’s legacy

Auteur : Sarah Lenka
Editeur : Musique Sauvage Paris
Publié : 2019
Type de document : CD Adultes
Cote : 1.3 lenk 9
Résumé : Sarah Lenka 'Women's Legacy', un hommage à l'héritage des chants de femmes esclaves afro-américaines "J'ai été inspirée du chant des femmes esclaves afro-américaines, leur chant est un héritage, un héritage féminin, l'histoire qui vient résonner encore si fort." - Sarah Lenka. Souvent, lorsqu'on évoque la résistance des esclaves, même quand on pense aux chants d'esclaves, on fait allusion, en général, aux hommes uniquement (work song). Mais qu'en est-il de la résistance des femmes esclaves et de leur voix ? Voilà ce qui a guidé Sarah Lenka depuis le début à faire cet album. La souffrance des femmes, celle qu'elles cachent, celle qu'elles taisent. Désign bée meilleure artiste vocale féminine de l'année par la Sacem en 2007, les trois premiers disques de la chanteuse ("Am I Blue" en 2008, "Hush" en 2012, "I Don't Dress Fine" en 2016) ont été salués par la critique et remarqués du public. Aujourd'hui Sara Lenka est reconnue pour son timbre unique et ses interprétations très personnelles qui lui révèlent un univers intime et authentique.

Notre avis : Au nom des femmes opprimées…

 
C’est une belle découverte que l’on fait en écoutant Women’s legacy, un album qui rend hommage aux femmes esclaves afro-américaines, un hommage qui est magnifiquement porté par la voix de Sarah Lenka et qui donne à entendre toutes les souffrances que ces femmes ont eu à traverser. Car, on le sait bien évidemment, dans certains cas, la musique peut elle aussi se faire le porte-parole de grandes causes et permettre ainsi d’évoquer, de sensibiliser et de garder en mémoire des périodes de l’Histoire qu’il est important de ne pas remiser dans l’oubli.
 
 
Pour ce faire, Sarah Lenka prête à ses chants de lutte sa voix profonde, chaude et pleine de sensualité, une voix dans la lignée de celle de Rosemary Stanley (chanteuse du groupe Moriarty) au sein d’un album qui oscille entre musique folk, blues et jazz. Certains morceaux sont vraiment de pures réussites de reprise comme, par exemple, Prettiest train, Trouble so hard ou encore Black Betty. On se régale tout au long de cet album ; Sarah Lenka nous « envoûte » dès le début, nous installe dans une ambiance musicale que l’on ne veut plus quitter…
 
Nous avons tellement aimé que nous aurons bientôt dans nos bacs ses deux précédents albums qui eux aussi sont des hommages, cette fois-ci à deux grandes voix féminines du jazz, Bessie Smith et Billie Holliday. On a déjà hâte de les écouter !
   
Ariane, section Arts