Informations pratiques

Espace abonné

Vous êtes ici

Accueil » Coups de cœur
Coup de coeur

Les grands cerfs

Auteur : Claudie Hunzinger
Editeur : Grasset Paris
Publié : 2019
Type de document : Livres numériques Adultes
Résumé : Pamina, habite en montagne avec son compagnon Nils. Elle se sait entourée par un clan de cerfs qui lui sont restés invisibles et mystérieux jusqu'à ce que Léo, un photographe animalier, construise dans les parages une cabane d'affût et qu'il lui propose de guetter avec lui. Tandis qu'elle observe et s'initie à la vie du clan, affrontant la neige, le givre, la grêle, avec pour équipement un filet de camouflage, une paire de jumelles et des carnets, elle raconte sa peur de la nuit, les futaies sous la lune, la magie de l'inconnu, le plaisir infini à guetter, incognito, l'apparition des cerfs, à les observer, à les distinguer et à les nommer : Apollon, Géronimo, Merlin... Mais au cours de ces séances de guet, elle va découvrir un monde plus cruel que celui du règne animal, celui des hommes, car un massacre se fomente... Un roman qui se lit comme un thriller, plein de poésie, de chagrin et de colère, sur la disparition de la beauté dans la nature et les ravages que l'homme y opère.

Notre avis : Le roman de Claudie Hunzinger n'est pas un documentaire sur les cervidés. Où alors pas seulement. On y découvre les habitudes de vie de ce magnifique animal qui vie en clan, se déplace au gré de sa recherche de nourriture, produit une magnifique ramure qu'il perd à chaque saison... Mais réduire le roman à une description des cerfs ne serait lui rendre justice.

 
Car tout le talent de l'auteur est de nous entraîner dans la contemplation, la symbiose avec la nature, avec l'animal, sur un registre à la fois très sensuel et poétique. Le texte se construit également comme un thriller, les objectifs de l'ONF de limiter la population de cervidés conjugués à l'appétit des chasseurs, créant une tension laissant présager de la mort de cerfs auxquels nous nous sommes attachés.
 
Mais plutôt qu'un réquisitoire contre la chasse, ce livre est une réflexion sur la fin de la beauté et de la grâce, sur la fragilité d'un monde qui disparaîtra si nous n'y prenons garde.
   
Marie-Laure, Directrice