Informations pratiques

Espace abonné

Vous êtes ici

Accueil » Blogs » Blog de Anne - section Jeunesse

Au pays des contes roumains et tziganes

     
                                       

« Il était une fois, sinon, sûr qu'on ne le raconterait pas, à l'aube des temps, quand les poules avaient des dents, quand les loups et les agneaux étaient frères de sang, quand on ferrait les puces qui, une tonne de fer attachée à chaque patte, sautaient jusqu'au ciel et nous rapportaient des contes.

En ce temps là les mouches signaient sur les murs. »

                                      
  Introduction de  Jeunesse sans vieillesse et vie sans fin  recueilli par Petre Ispirescu
Edition l'Harmattan)
 
     

Comme vous pouvez le voir, le conteur roumain ne manque pas d'imagination et d'humour, ce qui ne saute pas immédiatement aux yeux quand on lit les titres des recueils de contes de la Médiathèque : La jeune fille qui portait malheur, Fils des larmes !

 

Une tradition qui remonte à l'origine des temps...

St Georges et le DragonAu 19ème siècle à la même époque que les frères Grimm en Allemagne, des hommes s'intéressent et collectent le patrimoine folklorique roumain.  

 

Petre Ispirescu (1830-1887) éditeur folkloriste, conteur, écrivain est un de ces hommes. Il a su retranscrire et garder à l'écrit le charme de ces contes transmis de bouches à oreilles.

 

Dans ces recueils, on trouve un être fantastique au pouvoir surnaturel typique du répertoire roumain : le « Zmeou », souvent traduit par dragon ou ogre (Cadet le brave et les pommes d'or). Un court article en anglais est disponible sur cet animal fantastique.

 

Mais si vous voulez tout savoir, je vous invite à lire cette thèse universitaire sur Les motifs pré-chrétiens dans les contes populaires roumains de Sorin Ovidiu Baran

   
   

 

 

On peut le rapprocher d'une autre figure mythologique : 'le Balaur'. Tudor Pamfile (1883-1921), dans son essai sur la mythologie roumaine, décrit un animal fantastique de taille gigantesque qui prend souvent la forme d'un serpent avec des ailes de chauve-souris ! Il est polycéphale et peut avoir 3, 7 voire 12 têtes terrifiantes !

 

Même Jules Verne n'oubliera pas de le citer dans son roman Le Château des Carpates : « (...) forêts enchantées, où se cachent les balauri, ces dragons gigantesques, dont les mâchoires se distendent jusqu'aux nuages (...) ».

 

Peut-être que cet animal s'inspire du dinosaure dont on retrouva un squelette en 2010 en Roumanie et qui fut lui-même nommé Balaur bondoc en retour ! Balaur d'après le nom du dragon du folklore roumain et bondoc qui signifie trapu. La boucle est bouclée...

   
Dragon Squelette de Balaur Bondoc - cliquez pour agrandir
   

 

Actuellement c'est la culture rock métal qui s'inspire du folklore fantastique...

 

Mais ces contes savent aussi donner parole et espoir au peuple :

 

Effectivement, en plus de ces contes merveilleux roumains, il existe aussi un répertoire proche de la sagesse populaire !!! Voyez ces paysans rusés, comme dans Les trois fourberies de l'oncle Ion qui se moquent ouvertement de la bêtise d'un riche boyard, ou ces filles dont le bon sens et la finesse (Codrita et l'empereur Paillasson, La très sage fille du pauvre) en remontrent même aux rois !

C'est vraiment un régal à lire et à partager avec les enfants...

 

D'ailleurs le conte véhicule tellement de valeurs que l'on y retrouve également le sens de l'accueil du peuple romain, comme le montre cette étude universitaire consacrée à l'hospitalité dans les contes.

 

L'hospitalité dans les contes de Ion Crega - Cliquez pour lire
L'hospitalité dans les contes de Ion Crega
Cliquez pour lire

 

Et puis il existe un autre grand répertoire de contes, celui des « roms ».

 

Contes Tziganes. Par Marie Voriskova. Illustrations de Mila Dolezelova. Paris, éditions Gründ, 1967.La collection Aux origines du monde rend hommage à ce peuple nomade avec cette anthologie Contes et légendes tziganes. Sur les quelques 80 contes réunis ici, beaucoup proviennent d'Europe centrale et orientale et 26 de la Roumanie !

 

Galina Kabakova, dans son introduction, écrit : « Si la zoologie et la botanique populaires occupent une place très modeste par rapport à d'autres traditions ethniques, le corpus étiologique des tziganes
est en grande partie consacré à la problématique identitaire.

 

Leurs récits d'origines parlent souvent du nomadisme, des rapports souvent conflictuels avec les voisins, de leur diversité linguistique, des métiers mais aussi de l'absence de l 'écriture ou d'une église propre ».

 

 

Voici quelques contes qui ont retenu mon attention :

 

  • P.35, La création des hommes blonds : une très belle histoire d'amour.

 

  • P.60, La distribution des destins : cette histoire fait un peu penser aux blagues belges par son auto-dérision et par l'énumération des nationalités (en l'occurence ici c'est entre Dieu, un roumain, un hongrois, un saxon et un tzigane...) !

 

Ces histoires rendent bien compte de la difficulté de vivre au quotidien, elles sont drôles et terribles...

 

En conclusion, je reprendrais Luda Schnitzer : « Le conte c'est la mémoire d'un peuple et sa projection vers l'avenir, c'est sa philosophie et son éthique, sa conscience formulée. C'est aussi une critique de l'état des choses existant et en même temps c'est une histoire bien ficelée, bien racontée, propre à amuser petits et grands. » (Extrait de Ce que disent les contes).

 

Et pour montrer que les mythes perdurent encore aujourd'hui, la fête du printemps « Martisor » me paraît un beau symbole pour clore ce rapide horizon...

   

L'étrange noël : Viflaim, mos et baba : un noël mystique roumain

   

Agenda

Précédent Pause Suivant
Waving
7 juin 2019 au 6 juillet 2019
Lud'Ado
21 juin 2019
Farwest
22 juin 2019
Fil d'Ariane
3 juillet 2019
Lud'Ado
5 juillet 2019
Effets de serres
12 juillet 2019 au 11 septembre 2019
12 juillet 2019
Partir en livre 2019
18 juillet 2019
Lud'Ado
26 juillet 2019
/reading_is_good_by_parasutumacilmiyo
6 août 2019 au 17 août 2019
Dispar'être
20 septembre 2019 au 9 octobre 2019
Bryan mon ami
28 septembre 2019
Modeste Affama, rencontre
19 octobre 2019

Toutes les nouveautés pour les 0-12 ans à notre catalogue

A voir sur internet - Sélection Jeunesse

dossiers thématiques