1 / 9
At peace

Sissoko, Ballaké
Paru en 2012 chez No Format !

Comme dans Chamber music son précédent disque, Vincent Ségal engage ici son art de metteur en sons et son inspiration vagabonde de violoncelliste. Comme dans Chamber music, le dispositif est intimiste et les outils sont réduits à l'essentiel, pas d'artifices de production, pas d'overdubs. L'accent est mis sur la spontanéité, priorité est donnée aux premières prises. Mais cette fois-ci, l'horizon créatif s'ouvre encore davantage, tandis que s'agrandissent le cercle des partenaires et l'éventail des formules de jeu. Solo, duo, trio, quintette : dans At peace, Ballaké Sissoko varie les positions, les dynamiques et les plaisirs, pour donner encore plus d'envergure et de vibrations à un répertoire ancré dans la tradition mandingue.

2 / 9
Tomora

Sissoko, Ballaké
Paru en 2005 chez Label Bleu


3 / 9
Chamber music

Sissoko, Ballaké et Segal, Vincent
Paru en 2009 chez No Format !

L'art de la conversation basée sur l'entente et l'attention à l'autre, le joueur de kora malien et le violoncelliste français le poussent à son plus haut degré de justesse dans cet album qui n'aurait pu être que le témoignage d'une brève rencontre placée sous le signe du métissage des cultures. C'est heureusement bien plus que ça. Invité à Aubenas dans le cadre de la semaine "Invitation à l'Afrique de l'Ouest", le 20-02-2010 à Aubenas. Une soirée extraordinaire à ne pas pas manquer.

4 / 9
Musique de nuit

Sissoko, Ballaké et Segal, Vincent
Paru en 2015 chez No Format !

Six ans après Chamber music, la complicité au long cours entre les deux hommes, qui n'a cessé de s'enrichir et de s'épanouir au fil de leurs périples, résonne plus que jamais. C'est d'ailleurs en tête-à-tête, sans le concours d'autres instrumentistes, qu'ils ont cette fois-ci choisi d'unir leurs forces. L'idée de base était, comme pour le précédent album, de fixer leurs dialogues à Bamako. Le disque est le fruit de deux sessions captées sur le vif, avec un minimum de prises et dévoile ainsi une même liberté en marche et en actes, où se répondent les esprits des musiques mandingues, baroques, brésiliennes, jazz, gitanes... Et c'est ainsi que cet opus, ce traité de virtuosité sereine composé à l'abri des terribles grondements de l'humanité, loin de toute démonstration de force, célèbre ce qui sait encore rendre ce monde poétiquement habitable.

5 / 9
Pizzica indiavolata

Canzoniere Grecanico Salentino
Paru en 2012 chez Ponderosa Music & Art

Dix-septième album de l'ensemble et un statut quasi-historique pour ce groupe qui porte depuis 1975 la tradition de la danse de la Pizzica, la tarantelle du Salento. Ce sont aujourd'hui six jeunes musiciens virtuoses et une espiègle danseuse, menés par Mauro Durante, qui nous guident vers un émoi, celui de l'époque où ces rythmes étaient liés à un rite de possession dionysiaque. Rares sont les musiciens qui réussissent à conjuguer l'essence sauvage de cette musique avec une musicalité sans faille. Pourtant, dans Pizzica Indiavolata, les instruments traditionnels cohabitent avec l'innovation technologique et l'esprit roots tend la main à une modernité méticuleuse. Sans rien perdre de sa sensualité, sans jamais cesser de conduire vers la transe, la pizzica endiablée laisse parfois la place à la douceur mélodique de quelques nobles chansons d'amour.

6 / 9
Le Son de soie

Liu, Fang
Paru en 2006 chez Accords Croisés


7 / 9
Anarouz

3MA
Paru en 2017 chez Mad Minute Music

3MA, c'est la rencontre de trois virtuoses d'instruments à cordes emblématiques de trois pays d'Afrique, mais c'est aussi celle d'artistes généreux qui partagent une même passion, une écoute réciproque et une belle amitié. Ballaké Sissoko, maître de l'improvisation et de la tradition mandingue, Driss El Maloumi, musicien marocain parmi les meilleurs instrumentistes contemporains et Rajery, joueur de valiha malgache, spécialiste de harpe tubulaire. Sans chercher à surligner leur identité, 3MA développe un langage commun, un message partagé, sans perdre de vue les riches traditions dont ces trois grands musiciens sont les symboles.

8 / 9
Trio Chemirani invite :

Chemirani Trio
Paru en 2011 chez Accords Croisés

Ce projet s'inscrit dans une volonté de présenter un travail mettant en valeur lesévolutions d'une formation qui n'a cessé de se produire sur scène et a naturellement gagné en maturité. Le trio souhaite mettre en évidence l'esprit d'ouverture qui le caractérise en invitant les artistes avec qui il a partagé la scène pendant toutes ces années : des musiciens qui possèdent une tradition forte (musique traditionnelle, musique contemporaine, jazz...) et qui s'ouvrent sur notre vaste monde.

9 / 9
Taranta project

Einaudi, Ludovico
Paru en 2015 chez Ponderosa Music

"La notte della Taranta" est un Festival qui a lieu chaque été dans la région de Salento (le "talon" de la botte italienne). Chaque année le Festival invite un directeur musical pour organiser la nuit finale qui se joue en plein air devant 150 000 spectateurs. En 2010 et 2011 c'est Ludovico Einaudi qui était en charge de cette tache. Le défi c'est de faire rencontrer la musique traditionnelle de Salento, la Taranta, avec des sons et rythmes des musiciens invités de partout dans le monde. La Taranta est une musique de transe et de guérison, Einaudi a choisi de travailler avec des musiciens qui pourraient comprendre ces codes et traditions ancestraux (Ballake Sissoko, Mercan Dede, Juju.).