Informations pratiques

Espace abonné

Vous êtes ici

Accueil » Coups de cœur
Coup de coeur

Fuocoammare : par-delà Lampedusa

Auteur : Gianfranco Rosi
Editeur : Blaq out Paris
Publié : 2017
Type de document : DVD Documentaire Adultes
Cote : 304.84 fuo
Résumé : Samuele a douze ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l'école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n'est pas sur une île comme les autres. Cette île s'appelle Lampedusa, et c'est une frontière hautement symbolique de l'Europe, traversée, ces vingt dernières années, par des milliers de migrants en quête de liberté.

Notre avis : Un film de plus sur les migrants en méditerranée ? Si vous deviez n'en voir qu'un, ce serait sans doute celui-ci…

 

Rien de spectaculaire en apparence. Le réalisateur fait entendre avec beaucoup de finesse, sans pittoresque déplacé, la petite musique tendre et parfois drôle de l'ordinaire d'une île italienne.

 

A hauteur de Samuele, nous partageons ses jeux d'enfants, écoutons son père marin raconter les difficultés du métier, regardons la grand-mère préparant la 'pasta' au son de la radio locale...  Mais ici, avec les vagues, les plus terribles drames viennent se fracasser sur le quotidien insulaire. Les sauvetages en mer se succèdent inlassablement, le médecin local est bouleversé par ce qu'il découvre, et nous sommes glacés.

 

Toute la beauté et l'originalité du dispositif réside en ce dialogue entre deux mondes qui semblent se maintenir à distance, n'exister qu'en parallèle malgré une porosité inévitable : métaphore de la politique migratoire européenne, de notre rapport à ces humains en perdition ?

 

Gianfranco Rosi a l'habitude de « scotcher » tout le monde avec ses oeuvres multiprimées. Sa maîtrise de l'image, de la narration, du montage, du plan signifiant sert merveilleusement ce grand film qui n'a pas reçu pour rien l'Ours d'Or en 2016.

   

Marie-Françoise, section Multimédia